AutoViewer requires JavaScript and the Flash Player. Get Flash.
Bruits de langues 2017
REINA, Istanbul, 1er janvier 2017 « « Que peut bien faire l’écriture (la tienne), que peut-elle bien mettre en « mots », et au nom de quel monde peut-elle transformer celui-ci ? » [1] Aslı Erdoğan Même le silence n’est plus à toi BRUITS DE LANGUES 2017 du 30 janvier au 2 février Suivez (...)
Bruits de langues 2016
Calais, centre, vu par Banksy « Continuer, donc. Faire fi des difficultés, des peurs et des lassitudes. Rester « en rage ». D’écrire, de créer, d’échanger avec mes contemporains (les « bons », les « mauvais »). Ne pas renoncer. » Luc Tartar - 11 janvier 2016 BRUITS DE LANGUES 2016 du 1er au 4 février Envoi continuer… ne pas renoncer Auteur (...)
Arts et témoignage
Le suicide qui me convient le mieux est manifestement la vie. [8] Les étudiants du Master LiMés vous invitent Programme complet
Kossi Efoui, marronage
Kossi Efoui, né en 1962 à Anfoin au Togo. Lors de ses études de philosophie à Lomé, il s’est engagé contre le régime de Gnassingbe Eyadema, ce qui lui a valu des ennuis et un départ forcé du pays. Depuis la fin des années quatre-vingt, il écrit des pièces de théâtre et des romans, qui sont édités au Seuil. Il refuse d’être enfermé dans la catégorie « auteur (...)
Andreas Becker, l’effrayable
Andreas Becker, né 1962 à Hambourg, où il a étudié de l’histoire et de la philosophie. Dans un entretien à la suite de la sortie de son roman Effrayable, il dit qu’il a écrit un roman en allemand, abandonné par la suite. Ce n’est pas la raison pour laquelle il a décidé d’écrire en français, mais sa rencontre avec la langue française et son installation à (...)
Bruits de langues 2014
© Phosphonie - Tour d’écritures sonores II semble donc que l’homme et le livre (ainsi que certains autres phénomènes) aient une chose en commun : je peux les considérer soit comme des objets (partie du monde objectif), soit comme d’autres moi (des sujets dans lesquels je peux me reconnaître)... Si l’on veut voir l’homme en tant qu’objet, il faut (...)
Bruits de langues 2013
© Dominique Robin - étudiants de Conakry Reste que toujours le facteur décisif immédiat de la mise par écrit fut l’intention soit d’enregistrer un discours préalablement prononcé, soit de préparer un texte destiné à la lecture publique ou au chant dans telle ou telle circonstance. L’écriture n’était qu’un relais provisoire de la voix. Paul Zumthor (...)
Accueil Accueil
RSS voix haute
 
Recherchez
 

 

Licence Creative Commons. | Fait avec SPIP et Globenews | Administration | Webmestre | RSS RSS

iconAssociation cultureLLe | UFR Lettres et Langues | 1, rue Raymond Cantel | 86073 Poitiers CEDEX 9