AutoViewer requires JavaScript and the Flash Player. Get Flash.
Démarrez ou arrêtez le défilé et accédez directement aux articles

Les Amphis des lettres au présent et l’espace Mendès-France invitent

Jeudi
9 mars
14h
AMPHI 3 - CAMPUS A03

Emmanuel Burdeau

Emmanuel Burdeau : Les séries contre la société

Critique de cinéma, a été rédacteur aux Cahiers du cinéma, puis rédacteur en chef entre 2003 et 2009, directeur littéraire aux éditions Capricci, où il a réalisé des livres d’entretien et a publié une cinquantaine d’ouvrages, collaborateur à diverses revues du cinéma et arts, fondateur de la revue en ligne du Café des images à Caen.

Les séries télé sont partout, tout le monde en parle, presque tout le monde les aime... Elles sont aussi nulle part : on sait mal comment chacun les regarde, par quels canaux et dans quelles conditions, sinon que leur lieu n’est pas la salle de cinéma. Que dit cette drôle d’omniprésence de la capacité contemporaine des images et des récits à assurer une fonction, non seulement esthétique, mais sociale ?

nous écrivit Emmanuel Burdeau pour annoncer le sujet de sa conférence. Le titre Les séries contre la société est suffisamment large pour préciser le sujet une fois sur place, une auditrice l’a d’ailleurs formulé dans sa question : "Si les sujet avait été Les séries avec la société, est-ce que cela aurait changé quelque chose au propos ?"

3 extraits

Les séries, dans tout lieu, à toute heure

Le paysage des séries évolue tellement vite que parler de séries dans leur ensemble n’a plus beaucoup de sens, de même qu’il est difficile de prévoir longtemps en avance ce qui s’imposera le jour venu comme exemple(s). Emmanuel Burdeau a choisi trois extraits de trois séries différentes qui ont malgré leur forme différente un dénominateur commun : aborder la frontière, de ceux est intérieur et de ce qui est extérieur - des frontières invisibles ou invisibilisées, mais néanmoins infranchissables.

La première s’appelle Under the dome et imagine du jour au lendemain une coupole de verre qui tombe du ciel et enferme tout un village à l’intérieur de son volume, L’extrait montre sa mise en place et l’ahurissement des témoins :

Extrait - Début de : Under the dome from Asso CultureLLe on Vimeo.

La deuxième s’appelle The Leftovers et imagine la disparition subite de 2% de la population mondiale. Dans l’extrait ci-dessus au tout début du premier épisode, il s’agit à chaque fois d’un proche, donc d’une perte violente et douloureuse :

Extrait : Début The leftovers from Asso CultureLLe on Vimeo.

La troisième s’appelle Westworld et imagine un parc d’attraction dans lequel des humanoïdes accueillent et sont les jouets, proies, etc ; d’une public sélect, riche et peu nombreux. L’extrait se situe dans l’épisode 6 de la saison 1 lorsqu’une humanoïde prend conscience son existence d’humanoïde au service des hommes, à refaire les mêmes gestes tous les jours d’après le scénario écrit par le management, éventuellement de mourir et de ressusciter le lendemain comme si de rien n’était, après un long sommeil "réparateur" et marqué par l’oubli :

Extrait : westworld_S01_E06 - à 00:18:00 environ from Asso CultureLLe on Vimeo.

La conférence (audio)

Voici la conférence en entier, dans laquelle ces extraits seront analysés :

IMG/mp3/conf_e_burdeau.mp3
Accueil Accueil
Conférence : Les séries contre la société
Publié le: 4 mars 2017
- Dans la rubrique: Bref et indolore
 
Recherchez
 

 

 
 
 
Visites :

297

Licence Creative Commons. | Fait avec SPIP et Globenews | Administration | Webmestre | RSS RSS

iconAssociation cultureLLe | UFR Lettres et Langues | 1, rue Raymond Cantel | 86073 Poitiers CEDEX 9