AutoViewer requires JavaScript and the Flash Player. Get Flash.
Démarrez ou arrêtez le défilé et accédez directement aux articles
JPEG - 63.2 ko

D’ascendance haïtienne et française, Ludovic Janvier est né à Paris en 1934. Le projet d’écrire remonte à l’adolescence. Il publie en 1964 une réflexion sur le Nouveau Roman (Une Parole exigeante, 1964) et surtout deux essais majeurs sur Samuel Beckett (Pour Samuel Beckett en 1966 et Samuel Beckett par lui-même en 1969) avec lequel il avait traduit de l’anglais D’un ouvrage abandonné (1967) et Watt (1968). Paraissent ensuite trois fictions : La Baigneuse (1969), Naissance (1984) et Monstre va (1988). Mais son goût pour la vocalité et sa passion de l’instantané le conduisent vers le poème, forme et mode propices à la cristallisation de l’émotion. Il publie plusieurs recueils chez Gallimard et Seghers, parmi lesquels La mer à boire (1987), Entre jour et Sommeil (1992), Doucement avec l’ange (2001), Bon d’accord allez je reste (2003), Une poignée de monde (2006). Il est lauréat de plusieurs prix : Prix Goncourt de la nouvelle, pour Brèves d’amour, 1993 ; Prix Goncourt de la nouvelle, pour En mémoire du lit, Brèves d’amour 2, 1996 ; Grand prix des poètes de la SACEM 2008.

D’autres ouvrages de Ludovic Janvier :

Face, Récit, 1974, Gallimard, coll. le chemin

En mémoire du lit, Gallimard 1996

Bientôt, le Soleil, 1998, Flohic, coll. Musées secrets

Encore un coup au cœur, 2002, Gallimard

Tue-le, 2002, L’Arbalète Gallimard

Des rivières plein la voix, 2004, Gallimard

Jeudi 9 décembre

14h

UFR LL

salle des actes

Voir/Retour au Bruit de Langues -le retour

Accueil Accueil
Ludovic Janvier - en boxant à reculons
Publié le: 30 novembre 2010
- Dans la rubrique: Dossiers
 
Recherchez
 

 

 
 
 
Visites :

453

Licence Creative Commons. | Fait avec SPIP et Globenews | Administration | Webmestre | RSS RSS

iconAssociation cultureLLe | UFR Lettres et Langues | 1, rue Raymond Cantel | 86073 Poitiers CEDEX 9