AutoViewer requires JavaScript and the Flash Player. Get Flash.
Démarrez ou arrêtez le défilé et accédez directement aux articles

Les Amphis des lettres au présent et l’espace Mendès-France invitent

Jeudi
10 novembre
14h
AMPHI 3 - CAMPUS A03

Thierry Hoquet : Peut-on vivre la mention du sexe à l’état-civil ?

Philosophe, professeur des universités, université Paris Ouest Nanterre La Défense .

Il s’agira de spéculer sur la proposition suivante : « Supprimez la mention du sexe de l’état civil, et vous obtiendrez l’égalité femmes-hommes. » D’un claquement de doigt.

Plutôt que toutes les mesures visant à mettre en place une parité tatillonne et parfois un peu rigide, rayez simplement d’un trait de plume les mentions F/M de l’état-civil, et vous verrez bien des problèmes se dissoudre. Comme par enchantement. En apparence pourtant, il s’agit là d’une mesure qui n’attaque pas au fondement de l’identité mais s’en tient aux dimensions les plus superficielles de l’individu. Toutefois, en se demandant ce qui doit figurer sur ce que Michel Foucault appelait « nos identités de papier », s’ouvre un nouvel espace des possibles et une interrogation en retour : finalement, à quoi (ou à qui) sert l’inscription du sexe sur les actes de naissance et les papiers d’identification ?

Thierry Hoquet travaille sur les sciences de la vie et leurs prolongements culturels. Il est notamment l’auteur de Cyborg Philosophie. Penser contre les dualismes (Le Seuil, 2011), Sexus Nullus ou l’égalité (iXe, 2015) et Des sexes innombrables. Le genre à l’épreuve de la biologie (Le Seuil, 2016).

Et la conférence enregistrée du 10/11/2017 :

IMG/mp3/thierry_hoquet_conf_2016-11-10.mp3
Accueil Accueil
Conférence : Thierry Hoquet - état civil sans sexe
Publié le: 10 novembre 2016
- Dans la rubrique: Bref et indolore
 
Recherchez
 

 

 
 
 
Visites :

95

Licence Creative Commons. | Fait avec SPIP et Globenews | Administration | Webmestre | RSS RSS

iconAssociation cultureLLe | UFR Lettres et Langues | 1, rue Raymond Cantel | 86073 Poitiers CEDEX 9