AutoViewer requires JavaScript and the Flash Player. Get Flash.
Démarrez ou arrêtez le défilé et accédez directement aux articles

Calais, centre (vu pas Banksy)

Calais, centre, vu par Banksy

« Continuer, donc. Faire fi des difficultés, des peurs et des lassitudes. Rester « en rage ». D’écrire, de créer, d’échanger avec mes contemporains (les « bons », les « mauvais »). Ne pas renoncer. »

Luc Tartar - 11 janvier 2016

BRUITS DE LANGUES 2016 du 1er au 4 février

Envoi

continuer… ne pas renoncer

Auteur d’une œuvre immense et protéiforme, parrain du festival, Bernard Noël nous fait l’honneur de venir ouvrir les Bruits de langues 2016. [1]
Il nous insuffle ce petit vent de révolte ne serait-ce qu’une résistance contre les difficultés qui nous entourent et nous donne à travers son écriture cette envie de toucher et de triturer le réel comme l’entend Christian Prigent, et par là « dépasser la fiction (la fiction idéologique, par exemple) qu’on veut nous faire prendre pour la réalité. » [2]
La possibilité d’écritures et de lectures du réel ou de l’écart aux fictions qui nous identifie dans la matière brute et par là nous positionne, c’est ce que nous essayons d’explorer ensemble chaque année en allant un peu plus loin.
Pendant les quatre jours du festival, il sera question d’identités et de différences de langues, d’écritures et de lectures, qui nous aident ou nous bousculent dans la compréhension de nous-mêmes, du monde et des autres qui nous entourent.
La gravité qui pèse sur l’actualité et l’histoire récente ou plutôt qui a fini par nous rattraper est depuis longtemps sujet et matière d’écriture. C’est une raison de plus pourquoi le festival l’affronte, l’interroge, la contourne, la renverse par ses propositions diverses et variées.
Mais sortir de l’état d’urgence c’est aussi d’en jouer, comme le propose notre comité éditorial [3] dans la plaquette imprimée, qui par ailleurs résume parfaitement le programme de nos rencontres :

« Après la découverte théâtrale ⓵ du boson de Higgs dans le génome Y littéraire ⓶, une avancée LSF ⓷ phénomépisconéanderthale a été notifiée dans les principes fondamentaux de la musique ⓸ du café ⓹ qui coule. Des sources proches du ministère nous rapportent que l’étude du craquement du biscuit saintongeais ⓺ ne serait qu’une fraude oulipienne ⓻, et encore, mal dissimulée.
Bien que des chercheurs – qui désirent garder l’anonymous – restent perplexes quant à cette soi-disant théorie portugaise ⓼ de l’érotisme par le contact de la page, des scientifiques – qui eux se revendiquent clairement imposteurs – clament la superficialité de la migration ⓽ de la nonconductivité des réactions produites par capillarité et enclenchées par syndrome post-littéraire. »

Il ne vous reste plus qu’à vous ruer sur le programme dès sa sortie ou sur sa publication web ici même, et surtout venir nous voir.

D’ici là, jouons avec le parrain du festival :

« Je ne savais plus que je marchais. Je suivais une rumeur. Je voyais passer des mots. J’essayais de les faire rimer : Dauphins, gentils dauphins, les vagues ont si faim de votre bel entrain qu’elles vous aimeront pour rien. Je me demande si je suis allé plus loin. » [4]

Martin Rass
Président de l’Association CultureLLe

Lundi 1er février

Lundi 1er février

13h30 (UFR L&L) Ouverture « Bruits de langues 2016 »

14h (UFR L&L)
Évènement : Bernard Noël ouvre le festival
avec Bernard Noël
(Présentation et animation : Stéphane Bikialo)

15h30 (UFR L&L)
“Identité nationale” et déni de citoyenneté - table ronde
avec Valérie Osouf et Nicolas Ferran [5]
(Présentation et animation : Frédérik Detue & Théo Martineaud)

17h00 (UFR L&L)
Lídia Jorge
(Présentation : Morgane Gautier & Amandine Ozog)
Suivie par une projection du film : A Costa dos Murmúrios (2004) - adaptation du roman éponyme de Lídia Jorge.

Entendre et voir les Bruits de langues

20h30 (UFR L&L)

Laurent Colomb lira des extraits de son spectacle Autochtonies

Les élèves du conservatoire de Poitiers, cycle théâtre, sous la direction de Jean-Pierre Berthomier liront des extrait de Za de Jean-Luc Raharimanana, invité des derniers Bruits de langues

Mardi 2 février

Mardi 2 février

13h30 (UFR L&L)
Musique et littérature] - table ronde
Fred Griot, Marc Nammour et Serge Teyssot-Gay
(Présentation et animation : Jeremy Barraud &Tangui Le Bolloc’h)

15h30 (UFR L&L)
Delphine Saint-Raymond
(Présentation : Isaline Godin)

17h00 (UFR L&L)
Patrick Bouvet
(Présentation : Leslie Chauveau & Blandine Hervouin)

Soirée

21h (Maison des étudiants)
Lecture-Concert Debout dans les cordages

Zone Libre et Marc Nammour
Extraits libres du Cahier d’un Retour au Pays Natal d’Aimé Césaire

Première partie : Sur le colonialisme (projet réalisé par Lucie Pradeau, Marianne Vieules et David Genet, étudiants de l’Ecole Européenne Supérieure de l’Image de Poitiers).

Mercredi 3 février

Mercredi 3 février

14h (UFR L&L)
Le théâtre de Falk Richter - table ronde
Cyril Teste et Jean-Pierre Berthomier
(Présentation et animation : Chrystal Charrié & Romain Jobez).

16h (UFR L&L)
Anne Serre
(Présentation : Alix Mary)

Soirée

20h30 (TAP)
NOBODY - performance filmique de Cyril Teste et le collectif MxM d’après des textes de Falk Richter

Jeudi 4 février

Jeudi 4 février

14h (UFR L&L)
Jacques Roubaud et Jacques Jouet
(Présentation et animation : Dominique Moncond’huy)

16h (UFR L&L)
Andrea Inglese
(Présentation : Isabelle Battesti & Etienne Boillet)

17h30 (UFR L&L)
Sarà Laurens et Michel Cardineau
(Présentation : Jean Christoph Dourdet)

Soirée

18h (TAP)
Conférence publique de Cyril Teste
théâtre et performance vidéo

20h30 (TAP)
NOBODY - performance filmique de Cyril Teste et le collectif MxM d’après des textes de Falk Richter

Programme complet en téléchargement (pdf) :

PDF - 3.2 Mo
programme complet

Sauf mention spéciale, les rencontres ont lieu à
l’UFR des Lettres et des Langues
Bâtiment A3 -
Salle des Actes
1, Rue Raymond Cantel
86022 POITIERS CEDEX
BUS N°1

Rencontres ouvertes à tous – entrées libres et gratuites

Remerciements :
Pour le soutien du service culturel de l’Université de Poitiers, de la Maison des Ecrivains et de la littérature, du Conseil régional d’Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes, de l’Université de Poitiers, de la Mairie du Poitiers, de la DRAC Poitou-Charentes, l’association Plac-art et pas en dernier toute l’équipe constituée d’étudiant.e.s du Master Livres et médiations (LiMés).

Librairie du festival en partenariat avec les librairies La Belle aventure, Gibert et L’improbable librairie.

Organisation, logistique, coordination, informations :
Isaline Godin , Stéphane Bikialo et Martin Rass

 

[1] Il a déjà été invité en 2010 pour inaugurer le changement de nom des rencontres littéraires (Bruits de langues est le titre d’un de ses recueils de poèmes), mais finalement a été obligé de venir un peu plus tard dans l’année - nous nous souvenons encore de cette édition 2010 fortement marquée par le mouvement contre la réforme des retraites

[2] Le sens du toucher, Cadex, 2007

[3] Noémie Coulon – la douce, Sarah Dabin – la fantasque, Marine Dubourg – le cerveau, Isaline Godin – le tyran

[4] Bernard Noël, Les premiers mots, P.O.L., 2015

[5] Projection des films ++Mardi++le 26 janvier++Indentité nationale(2012)++Les Amoureux au ban public (2011)++Amphi 3++

Accueil Accueil
Bruits de langues 2016
Publié le: 14 janvier 2016
- Dans la rubrique: Agenda
 
Recherchez
 

 

 
 
 
Visites :

1499

Licence Creative Commons. | Fait avec SPIP et Globenews | Administration | Webmestre | RSS RSS

iconAssociation cultureLLe | UFR Lettres et Langues | 1, rue Raymond Cantel | 86073 Poitiers CEDEX 9