AutoViewer requires JavaScript and the Flash Player. Get Flash.
Démarrez ou arrêtez le défilé et accédez directement aux articles

Écrire le travail dans le cadre de Filmer le travail

Mercredi
11 février
18h30
Planétarium
Espace Mendès-France
1 pl. de la Cathédrale
Entrée gratuite

Louise Desbrusses, L’argent, l’urgence

Louise Desbrusses ©Lecture / performance
Désapprendre n’a rien à voir avec tout ignorer. [1]

Louise Desbrusses ©Indépendante, habituée à travailler seule dans son atelier, une femme accepte d’intégrer une grande entreprise pour sortir son couple de la précarité. Elle découvre l’enfer des relations sociales contraintes, de la hiérarchie, des jeux de pouvoir et d’un travail dépourvu de sens. Elle n’a pas le choix, croit-elle. L’argent, l’urgence…

Louise Desbrusses ©Louise Desbrusses a réussi à la fois à raconter la vie quotidienne de cette femme dans son couple et dans son travail, de manière objective et précise et, par un habile dispositif de parenthèses, à y instiller un commentaire corrosif qui peut aussi bien être la conscience lucide de l’héroïne,que la voix impitoyable d’un narrateur à qui rien n’échappe des faux-semblants et des complaisances.

Louise Desbrusses ©

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une coproduction Lieu Multiple, association cultureLLe de l’université de Poitiers et Filmer le travail.

Photos : © Louise Desbrusses

Puis un petit extrait de son travail à partir de l’écriture chorégraphique de Deborah Hays :

 

[1] Louise Desbrusses, « Le lieu de l’écrit », in : La poésie, est-elle le coeur de la littérature ? Edition de l’oeil d’or, 2015.

Accueil Accueil
Louise Desbrusses - L’argent, l’urgence
Publié le: 9 février 2015
- Dans la rubrique: Bref et indolore
 
Recherchez
 

 

 
 
 
Visites :

132

Licence Creative Commons. | Fait avec SPIP et Globenews | Administration | Webmestre | RSS RSS

iconAssociation cultureLLe | UFR Lettres et Langues | 1, rue Raymond Cantel | 86073 Poitiers CEDEX 9