AutoViewer requires JavaScript and the Flash Player. Get Flash.
Démarrez ou arrêtez le défilé et accédez directement aux articles

Jérôme Schmidt, aujourd’hui éditeur d’inculte, a commencé à faire parler de lui lorsqu’en tant que rédacteur en chef du magazine chronic’art, il avait lancé en 2001 la version papier du magazine alors connu pour un pionnier du numérique, créé en 1997, lorsque d’autres n’y pensaient même pas ni à l’essor que l’information en ligne allait prendre par la suite.
Dans ce contexte, le "retour" au papier semble même sensé.

« Nous avons créé un magazine papier pour toucher une nouvelle cible et pour faire de la pub pour le site web, qui a actuellement un trafic de 600 000 pages vues par mois »

explique Jérôme Schmidt à l’époque [1].
Le journalisme culturel ayant ses limites, Jérôme Schmidt avec quelques amis, Bruce Bégout, Arno Bertina, Alexandre Civico, Claro, Mathias Énard, Hélène Gaudy, Maylis de Kerangal, Mathieu Larnaudie, Stéphane Legrand, Nicolas Richard, Oliver Rohe, ils créent 2004 la revue inculte, magazine littéraire et philosophique, pour donner une expression singulière et transversale à la provenance de chacun des membres.
Aujourd’hui tout ce beau monde dispose d’une grande visibilité médiatique, certains affichent une bibliographie considérable publiée par des éditeurs de renom (Gallimard, Actes Sud, Allia) et last not least par inculte, fait qui pour Jérôme Schmidt a contribué à la notoriété du collectif. Il est vrai que le 10e anniversaire de sa création n’est pas passé inaperçu et quelques grands magazines parisiens ont chacun à leur tour fait leur une sur l’événement [2].
Tout cela n’a pas empêché de mettre la maison d’édition en difficulté et fait peser des incertitudes sur son avenir.
Jérôme Schmidt est confiant, la situation n’a jamais été sereine, ce qui ne les a pas empêché de prendre des risques que d’autres dans leur situation n’auraient peut-être pas osé. Il est vrai que si on évalue l’activité éditoriale de Gallimard sur les dix dernières années et non sur leur fond de classiques en poches, qui les fait vivre, inculte n’a pas à se cacher.
Plus de 100 titres dans leurs catalogue, dont des gros volumes comme Les Instructions et London Orbital [3], dont il va pas de soi qu’ils puissent trouver leur public, voire un public étendu qui compenserait les frais engagés.
C’est comme des coups de Poker, autre passion et aussi source de revenus de Jérôme Schmidt [4], on ne le dira pas assez fort à l’heure ou la SGDL (société des gens de lettres) réfléchit sur la rémunération des auteurs. D’ailleurs tout a commencé comme cela, un pari et un soutien inattendu de Jean-Claude Fasquelle (Grasset&Fasquelle) pour démarrer la revue, qui ne cache pas son inspiration du magazine américain The Believer, dont l’inculte a réussi il y a deux ans à obtenir les droits français. La version française, mélange d’articles sortis des archives [5] et d’inédits, le tout traduit par des membres du collectifs et associés, a d’ailleurs pris la suite de la revue inculte, arrêté en 2011, lorsque le collectif a constaté un essoufflement de l’idée initiale, qui n’était pas de remplir uniquement un numéro à intervalle régulier, mais de créer une plate-forme de réflexion sur l’écriture contemporaine.
C’est aussi dans cette ligne que le collectif inculte a commandé et publié deux ouvrages collectifs, intitulés Devenirs du roman. La sortie du deuxième volume en 2014 fut pour nous l’occasion de l’inviter à venir avec Arno Bertina, Mathieu Larnaudie et Oliver Rohe à Poitiers pour échanger à ce sujet lors des Avant-Bruits de langues.

 

[1] Chronic’art, il y a du papier après le web

[2] [articles dans le Nouvel OBs, les inrocks, France Culture, etc.

[3] voir aussi la critique dans The Guardian

[4] il faudra aussi mentionner ses activités musicales, les projets avec Richard Pinhas, qui a fait chanter Gilles Deleuze, ou encore son activité de documentariste pour ARTE

[5] il existe plus de 100 numéros depuis la fondation

Accueil Accueil
Jérôme Schmidt, passion du jeu
Publié le: 22 octobre 2014
- Dans la rubrique: Dossiers
 
Recherchez
 

 

 
 
 
Visites :

333

Licence Creative Commons. | Fait avec SPIP et Globenews | Administration | Webmestre | RSS RSS

iconAssociation cultureLLe | UFR Lettres et Langues | 1, rue Raymond Cantel | 86073 Poitiers CEDEX 9